Voyage Sur Mesure
Notre Correspondant en France
Découverte du Nord du Vietnam

Une étape pour résoudre toutes vos questions concernant le voyage au Vietnam ou obtenir un itinéraire personnel et une offre spéciale pour une expérience inoubliable au Vietnam!

Prénom et nom

Votre email

Votre question ou votre projet de voyage

Les circuits les plus visités

Une journée sur l’île de Cô Tô

Cô Tô est une île qui vaut le détour. Entre mer et montagne, ses paysages sont somptueux. Récit d’une journée entre amis passée à la découvrir.

Il est 05h30. L’ambiance est animée à l’embarcadère de Cai Rông. Les touristes se pressent pour acheter leurs tickets à destination de l’île de Cô Tô (province de Quang Ninh, Nord). D’un côté, les bateaux rapides transportant les voyageurs sont prêts à partir. De l’autre, les bateaux de pêche reviennent au port après une nuit en haute mer.

Une journée sur l’île de Cô Tô

Cô Tô, une île paisible.

Une perle de la nature

Nous embarquons à 06h00. Après 15 minutes d’attente, nous mettons le cap vers l’île. Deux heures plus tard, alors que le soleil se lève, ses contours de se dévoilent. L’atmosphère est paisible. Arrivés sur l’île, nous sommes accueillis par les sourires des conducteurs de bus électrique. Un trajet direction le cœur de l’île coûte 200.000 dôngs. Prochaine étape, la location de motos pour s’enfoncer plus avant dans les terres.

Les paysages de Cô Tô sont très diversifiés. Ici, monts et collines. Là, la mer. Après avoir traversé le bourg de Cô Tô sur une route bétonnée bordée de rizières, nous arrivons dans la commune de Dông Tiên pour profiter de la plage de Vàn Chay. Allongés sur le sable, nous admirons le va-et-vient des vagues. Comme nous, beaucoup y viennent pour se relaxer et profiter de la nature.

Vuong Thi Thanh, une touriste quadragénaire habitant l’arrondissement de Dông Da (Hanoi), confie que sa famille est ici depuis trois jours. Mais personne ne veut partir. «Mes enfants aiment s’amuser sur la plage. Pourtant, nous devons rentrer à Hanoi cet après-midi, nous profitons donc de la matinée pour nous baigner», partage-t-elle.

Puis, nous décidons de marcher vers le phare de Cô Tô, haut de plus de 100 m et datant de la fin du XIXe siècle. Un chemin pittoresque bordé de fleurs y mène. Au sommet, la vue sur l’archipel est époustouflante. À tel point que nous en oublions notre fatigue.

lile-coto-vietnam1

Vue sur l’île depuis le phare.

La journée touche déjà à sa fin. Une légère brise, au goût salé, nous rafraîchit. Devant un magnifique plat de fruits de mer, nous contemplons le coucher du soleil.

Des souvenirs inoubliables

Nous passons la nuit accompagnés de touristes venant de Ha Long (province de Quang Ninh). Nguyên Thi Minh Trang, enseignante dans un lycée, explique qu’elle et ses amis privilégient les nuits chez l’habitant afin de déguster des plats traditionnels et de mieux apprendre à connaître la vie des habitants des districts insulaires. «J’adore Cô Tô. Deux jours et une nuit ne suffisent pas pour voir tout ce qu’il y a d’intéressant», estime-t-elle. Pourtant, une journée sur l’île permet déjà d’en apprendre beaucoup.

Depuis 2012, Cô Tô développe aussi le tourisme communautaire. Outre les 1.000 chambres disponibles dans les hôtels et les auberges, il existe plus de 1.000 autres possibilités d’hébergement, chez l’habitant. Pour répondre aux besoins de mobilité des habitants de l’île et des touristes, notamment durant les jours fériés, le nombre de bateaux a été augmenté, le tout en assurant la sécurité des passagers. En effet, à l’occasion des congés en l’honneur de la libération du Sud et de la réunification nationale (30 avril), 10.000 personnes ont visité l’île chaque jour.

Ceux qui connaissent Cô Tô savent qu’un séjour sur cette île est inoubliable. Tous veulent y retourner.

Quê Anh/CVN