Voyage Sur Mesure
Notre Correspondant en France
Découverte du Nord du Vietnam

Une étape pour résoudre toutes vos questions concernant le voyage au Vietnam ou obtenir un itinéraire personnel et une offre spéciale pour une expérience inoubliable au Vietnam!

Prénom et nom

Votre email

Votre question ou votre projet de voyage

Les circuits les plus visités

Ta Hiên, la rue des “Tây”

Ta Hiên est une petite rue (270 m de long) cachée dans le Vieux quartier de la capitale. Les Hanoiens l’appellent la rue des «Tây» (Occidentaux). Sans aucun doute le lieu le plus cosmopolite de la capitale.

Ta Hiên, la rue des "Tây"

Située dans le quartier de Hàng Buôm (arrondissement de Hoàn Kiêm), Ta Hiên était appelée par les Français «rue Géraud». C’est souvent là que la plupart des touristes étrangers débarquent à leur arrivée à Hanoi. Elle est limitée au sud par la rue Hàng Bac et au nord par la rue Hàng Buôm. Selon les Hanoiens, Ta Hiên ressemble à une jeune fille à la beauté intérieure. Pas vraiment très belle, mais beaucoup de charme, surtout le soir venu…

Ta Hiên attire plus de touristes étrangers que n’importe quelle autre rue du Vieux quartier. Parfois, les étrangers y sont plus nombreux que les autochtones. Beaucoup se posent au bien nommé «carrefour international» de Luong Ngoc Quyên – Ta Hiên pour siroter de la bia hoi (bière pression populaire), fraîche et bon marché. D’autres dégustent des «plats de rue» comme nem chua (viande de porc fermentée et couenne), ôc luôc (coquillages cuits à l’eau).

Depuis 2010, une partie de la rue a retrouvé son charme d’antan avec d’anciennes maisons reconstruites dans le cadre d’un projet de coopération entre Hanoi et la ville de Toulouse (France). Les habitants de Ta Hiên et ceux de la capitale en général en sont très fiers parce que jusqu’à maintenant, excepté cette rue, le Vieux quartier a perdu toute son architecture originelle.

Ta Hiên le soir

Ta Hiên est surtout animée le soir, de 17h00 à minuit. Des centaines de touristes étrangers sont assis aux troquets de trottoirs pour siroter de la bia hoi vendue 5.000 dôngs le verre et de la bière Hanoi – de 10.000 à 15.000 dôngs la bouteille.

On discute, on plaisante et surtout on regarde l’ambiance du Vieux quartier. Raphael Lima, un Brésilien, vient d’arriver à Hanoi. «Après l’aéroport international de Nôi Bài, je suis venu directement rue Ta Hiên. J’en avais entendu parler, et c’est là que je voulais m’installer durant les quelques jours de mon séjour. Le goût de la bière est différent de celui dans mon pays. Et l’ambiance ici est géniale. Pour moi, c’est le dépaysement total !.

(Source: CVN)