Voyage Sur Mesure
Notre Correspondant en France
Découverte du Nord du Vietnam

Une étape pour résoudre toutes vos questions concernant le voyage au Vietnam ou obtenir un itinéraire personnel et une offre spéciale pour une expérience inoubliable au Vietnam!

Prénom et nom

Votre email

Votre question ou votre projet de voyage

Les circuits les plus visités

Phong Nha-Ke Bàng, au royaume des grottes

Dans le Parc national de Phong Nha-Ke Bàng, province de Quang Binh (Centre), forêts vierges, rivières et grottes forment un tableau harmonieux. Un site exceptionnel, non seulement pour le Vietnam, mais aussi pour l’Asie et le reste du monde. Visite guidée.

grotte-de-Phong-Nha

À l’entrée de la grotte de Phong Nha.

Le Parc national de Phong Nha-Ke Bàng se situe à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest du chef-lieu de Dông Hoi, province de Quang Binh (Centre). En 2003, l’UNESCO l’a reconnu patrimoine naturel mondial.

Phong Nha-Ke Bàng est l’une des régions karstiques tropicales les plus anciennes et les plus étendues d’Asie. Ce sanctuaire de 200.000 ha offre des phéno-mènes naturels spectaculaires, dont un réseau de plus de 300 grottes et 300 km de rivières souterraines.

Le réseau de grottes de Phong Nha-Ke Bàng a été reconnu en août dernier «Patrimoine naturel le plus remarquable de l’année 2015» par l’Alliance du tourisme du Mékong.

Un dense réseau karstique

La région karstique de Phong Nha-Ke Bàng témoigne de plusieurs périodes d’évolution depuis l’Ordovicien – Silurien (463,9 – 430 millions d’années) au Quaternaire (1,75 million d’années). Une de ses grandes caractéristiques, c’est son dense réseau de rivières souterraines et de grottes.

grotte-de-Phong-Nha-1

À l’intérieur de la grotte de Phong Nha dans le Parc national de Phong Nha-Ke Bàng.

Le substrat karstique a conduit à la création non seulement de rivières souterraines mais aussi d’une grande variété de grottes comprenant grottes sèches, en terrasses, suspendues, dendritiques et grottes qui s’entrecoupent.

Phong Nha-Ke Bàng se trouve dans une zone à pluviosité annuelle assez importante, mais les cours d’eau de surface sont rares. Durant des dizaines de millions d’années, les eaux ont creusé d’innombrables cavités. Parmi les plus connues, la grotte de Phong Nha, de 44,5 km de long, où les bateaux peuvent pénétrer jusqu’à 1.500 m. Et Thiên Duong, reconnue comme la grotte sèche la plus longue d’Asie. Des dimensions qui laissent songeur : 31,4 km de long, 80 m de haut et 30 à 100 m de large. Mais la grotte vedette est sans conteste Son Doong, auréolée de son titre de «plus grande grotte du monde» : plus de 8,5 km de long, 200-250 m de haut et 200 m de large.

grotte-de-Phong-Nha-3

La nature a offert à Phong Nha-Ke Bàng des paysages exceptionnels.

Une biodiversité exceptionnelle

À côte de sa valeur géologique, topographique et géomorphologique, la nature a offert à Phong Nha-Ke Bàng des paysages majestueux. Le parc est doté d’une flore aussi diverse qu’originale. Selon les résultats d’études, cette région est couverte à 96,2% par des forêts, dont 90% de forêts primitives – ou presque.

Les études sur les végétaux ligneux ont permis de recenser 876 espèces dont 38 classées dans le Livre Rouge du Vietnam, 25 dans la Liste Rouge de l’IUCN (Union internationale de conservation de la nature) et 13 endémiques du Vietnam.

Le Parc national héberge trois espèces de mammifères rares : Sao la (Pseudoryx nghetinhensis), Cerf aboyeur (Muntiacus muntjac annamensis) et Muntjac de Truong Son (Muntiacus truongsonensis). Ont été découvertes 81 espèces de reptiles et d’amphibiens dont 18 figurent dans le Livre Rouge vietnamien et six dans la Liste Rouge de l’IUCN, 113 de mammifères, 302 d’oiseaux et 72 de poissons, nombre d’entre elles endémiques et/ou menacées.