Voyage Sur Mesure
Notre Correspondant en France
Découverte du Nord du Vietnam

Une étape pour résoudre toutes vos questions concernant le voyage au Vietnam ou obtenir un itinéraire personnel et une offre spéciale pour une expérience inoubliable au Vietnam!

Prénom et nom

Votre email

Votre question ou votre projet de voyage

Les circuits les plus visités

Le développement du tourisme à revoir dans le delta du Mékong

Le développement touristique du delta du Mékong est loin d’exploiter toutes ses potentialités. En effet, les offres touristiques proposées sont peu attractives et ne peuvent pas convaincre les touristes. La cause principale de ce problème est vraisemblablement à chercher dans le manque de coopération régionale.

«Les localités du delta du Mékong proposent essentiellement des produits touristiques en lien avec les voies fluviales et le domaine agricole (vergers, rizières…) tout en écoutant du +don ca tài tu+ (chant des amateurs du Sud). À la longue, tout ceci est d’une grande monotonie et n’inspire pas les touristes», remarque le vice-directeur de Liên Bang Travelink, Nguyên Tân Quyên.

Le développement du tourisme à revoir dans le delta du Mékong

Des touristes étrangers à la découverte du dédale fluvial du delta du Mékong.

Nguyên Quang Thang, directeur de la compagnie Tictour dans la province de Khanh Hoà (Centre) est assez d’accord avec cette remarque : «Il y a plus de dix ans que notre agence organise des circuits de découverte du delta du Mékong. Aujourd’hui, je constate que nos produits touristiques sont répétitifs et n’ont pas évolué d’un iota !». Il a ajouté d’ailleurs des éléments très pertinents : «Si je prends l’exemple de la visite de la zone éco-touristique de Tràm Chim (Dông Thap), on y va pour découvrir et observer des groupes d’oiseaux dans leurs activités quotidiennes. Pourtant, la plupart des touristes ne découvrent rien de spécial ! D’ailleurs, la visite est assez succincte, un tour dans les canaux de Tràm Chim pour voir ou entendre un nombre réduit d’oiseaux. Cela ne satisfait pas du tout les attentes».

À la recherche d’un vrai capitaine

Malgré ses produits touristiques sans relief, la région du delta du Mékong reste une zone de pointe dans l’industrie sans fumée. Chaque année, elle accueille environ 1,8 million de touristes étrangers, soit 8,3% du total de tout le pays ; et plus de 9,8 millions de touristes vietnamiens, soit 5,8% du total du pays. Le chiffre d’affaires total enregistré est estimé à 5.700 milliards de dôngs. On l’a vu, le delta du Mékong offre une palette touristique intéressante. On peut citer la zone éco-touristique de Trà Su (An Giang), de Xeo Quyt (Dông Thap), Dât Mui-Nam Can et le Parc national de U Minh Ha (Cà Mau), sans oublier le marché flottant de Cai Rang (Cân Tho) et les îlots au large du fleuve Tiên…

Un spectacle de +don ca tài tu+ dans le delta du Mékong.

Un spectacle de +don ca tài tu+ dans le delta du Mékong.

Pourtant, selon de nombreuses agences de tourisme et des touristes eux-mêmes, il serait judicieux de disposer d’une coopération régionale afin de créer des produits touristiques caractéristiques et alléchants. Il serait aussi important de mieux gérer l’intérêt pour le secteur touristique de cette sous-région.

«Toutes les localités de la région devraient échanger entre elles sur l’orientation du développement touristique afin de proposer un plan d’ensemble cohérent, tout en faisant participer la population locale», a indiqué une représentante de la compagnie Golden Life (province de Binh Dinh, Centre).

Selon les dirigeants du secteur touristique de villes et provinces du delta du Mékong, les destinations vers le delta du Mékong se développent librement et de manière arbitraire. Ainsi, pour mettre en place un véritable développement, il est indispensable d’avoir une planification commune et régionale. Il semble opportun de designer «un chef d’orchestre» capable de mieux coordonner les activités touristiques de la région.

Hô Anh Tuân, vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, a avancé ainsi dans cette direction : «En juin prochain, l’Institut de recherche et de développement du tourisme, relevant du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, travaillera à l’amélioration du projet de développement des produits touristiques pour le delta du Mékong. En outre, notre ministère examinera la possibilité de fonder un comité de coordination du développement touristique de cette région capable de jouer le rôle de +chef d’orchestre+ pour la croissance du tourisme du delta du Mékong».

Texte et photos : Nguyên Dat/CVN