Voyage Sur Mesure
Notre Correspondant en France
Découverte du Nord du Vietnam

Une étape pour résoudre toutes vos questions concernant le voyage au Vietnam ou obtenir un itinéraire personnel et une offre spéciale pour une expérience inoubliable au Vietnam!

Prénom et nom

Votre email

Votre question ou votre projet de voyage

Les circuits les plus visités

Le combat des buffles, un trait particulier du Vietnam

Le combat des buffles est devenu un des rendez-vous festifs. Particularité du pays, l’évènement démontre de la créativité et l’esprit inventif d’agriculteurs vietnamiens.

En étroit lien avec les agriculteurs

Chaque année, au 9e jour du 8e mois lunaire, les habitants de Dô Son (ville portuaire de Hai Phong, Nord) participent à leur fête traditionnelle au cours de laquelle ils rendent hommage à Diêm Tuoc, la divinité des Eaux et assistent au combat des buffles. C’est l’une de grandes célébrations comme en témoigne le nombre impressionnant de visiteurs qui y accourent.

Le combat des buffles, un trait particulier du Vietnam

D’après la tradition, une fois le combat terminé, le buffle victorieux sera immolé en sacrifice aux divinités. De manière générale, tous les buffles qui combattent sont sacrifiés puisque de coutume, manger la viande du buffle ayant combattu est porteur de chance.

Occasion d’invoquer les dieux

C’est entre les 16e et 17e jours du 2e mois lunaire que se tient le combat des buffles de Phù Ninh (un district de la province de Phu Tho au Nord). Exclusivité de cette localité, la fête est destinée à célébrer le pouvoir des pères fondateurs du Vietnam. Selon la légende, la fête tire ses origines d’une scène où deux buffles qui se battaient dans le marché Hàm Rông (mâchoire du Dragon) du village de Cao Lao (aujourd’hui commune de Phu Ninh) ont été abattus par des officiers généraux du roi Hùng. Depuis lors, les quatre villages de la localité (Cao, Phu man, Ngoc Trù et Ngoc Khôi) organisent des combats entre leurs buffles pour rendre hommage aux chasseurs.

Le sacrifice des buffles est la principale cérémonie de la fête. Il est censé apporter la paix et la prospérité tout en incarnant la vision des agriculteurs de la région du Nord. C’est l’une des raisons qui poussent les éleveurs à accorder tous leurs soins aux bêtes jusqu’au point de les considérer comme membres à part entière de leur famille.

Moments de loisir pour les habitants

Une des plus anciennes fêtes du combat de buffles se tient dans la commune de Hai Luu (district de Sông Lô, province de Vinh Phuc, au Nord).

Un jour, près du quai de la rivière, les villageois ont assisté au combat de deux buffles blancs. Le village a était alors débaptisé Bach Nguu (Buffle blanc).

À chaque fête, des milliers des spectateurs admirent les phases de combat acharné ramenant chez eux un petit morceau de viande de buffles à la fin du combat. L’évènement n’a plus existé pendant quelques années avant de refaire surface depuis 2002 pour se dérouler aux 16e et 17e jours du 1er mois lunaire.

Outre Hai Luu, la fête du combat de buffles se tient aussi dans le district de Hàm Yên (province de Tuyên Quang, Nord) entre les 10e et 11e jours du 1er mois lunaire. C’est une occasion de remercier les bienfaits du ciel et de la terre, de prier pour la paix et la prospérité.

(Source: CVN)