Voyage Sur Mesure
Notre Correspondant en France
Découverte du Nord du Vietnam

Une étape pour résoudre toutes vos questions concernant le voyage au Vietnam ou obtenir un itinéraire personnel et une offre spéciale pour une expérience inoubliable au Vietnam!

Prénom et nom

Votre email

Votre question ou votre projet de voyage

Les circuits les plus visités

Hue

Guide de voyage Hue VietnamHue est la capitale provinciale de la province de Thua Thien Hue.

Groupes ethniques : Viêt (Kinh), Ta Oi, Ca Tu, Bru-Van Kieu, Hoa…

Le Centre:

Profitant de paysages somptueux, des joies de la plage et d’une gastronomie raffinée, les visiteurs des provinces du Centre plongeront en plein coeur de la culture et de l’histoire du Viêt-Nam en découvrant l’ancienne capitale impériale, les vestiges de la civilisation Cham.
Située dans une région de climat tropical soumis à la mousson, la province vit au rythme de quatre saisons : le printemps frais, un été chaud, un automne doux et un hiver plus froid. La température moyenne annuelle est de 25°C. La saison des pluies dure de septembre à novembre et la meilleure saison pour le tourisme se situe entre novembre et avril.

Huê…

Capitale de la province de Thua Thien-Huê , Huê n’a rien perdu de son majestueux charme impérial et l’on peut encore aujourd’hui admirer de nombreux ouvrages architecturaux incomparables sur les deux rives de la romantique rivière des Parfums.

La ville fut choisie par le seigneur Nguyên Hoang comme capitale du clan seigneurial du Sud (1558), puis par le roi Quang Trung comme capitale de la dynastie des Tay Son (1788-1802) et par l’empereur Gia Long comme la capitale des Nguyên (1802-1945). Pendant près de 400 ans, Huê fut le centre politique et culturel de l’état féodal.

Malgré les guerres et l’usure du temps, des centaines de monuments et vestiges historiques ont été préservés, dont les plus remarquables sont la citadelle impériale, ainsi que les palais et les tombeaux royaux. Ce précieux héritage historique a valu à Huê d’être classée patrimoine culturel mondial par l’UNESCO, le 11 décembre 1993.

La Nha Nhac …….musique de cour Viêtnamienne – Patrimoine immatériel de l’humanité.
La Musique de cour de Huê est le dernier vestige de la Musique de cour du Viêt-Nam (Nha Nhac). Elle renferme en elle toute la quintessence de la Musique de Cour du Viêt-Nam qui a pris forme et s’est développée durant plus de mille ans.

La Nha Nhac préservée par Huê a été classée par l’UNESCO parmi les chef-d’oeuvre du Patrimoine culturel immatériel et oral de l’humanité le 7 novembre 2003.

Sites touristiques…………

La Citadelle de Huê

La construction de la Citadelle a débuté en 1805, sous le règne de l’empeur Gia Long, mais elle a été achevée qu’en 1832, sous le règne du roi Minh Mang.

Située sur la rive gauche de la rivière des Parfums, elle couvre une superficie de 5,2 km2
Son architecture rappelle les citadelles d’Orient, mais la contribution des Français lui donne également une inspiration à la Vauban.

Elle comprend trois enceintes: Enceinte de protection (Phong Thanh), Cité Impériale (Hoang Thanh) et Cité pourpre interdite (Tu Cam Thanh).

Si l’on arrive par le côté sud, c’est d’abord Ky Dai (Tour du drapeau ou Chevalier du Roi), puis Ngo Mon (Porte principale), San Dai Trieu Nghi (Esplanades des Grandes Salutations), Dien Thai Hoa (Palais de la Suprême Harmonie), Dien Can Chanh (Palais du Roi), les Palais Can Thanh, Khon Thai, Kien Trung et enfin la Porte Hoa Binh (Porte de la Paix).

Le mur d’enceinte ……….a un périmètre de 9950 m. D’une épaisseur de 21 m, il est dotée de 10 portes, plus é portes d’accès par voie d’eau.

La Cité Impériale (Hoang Thanh ou Dai Noi)

C’est la deuxième enceinte. Elle fait 2.450 m de pourtour. Chaque côté est percé d’une grande porte : au sud, Ngo Mon est la porte principale, réservée autrefois aux rois, la porte de la Paix (Hoa Binh) au nord, la porte de l’Humanité (Hien Nhon) à l’est et la porte de la Vertu (Chuong Duc) à l’ouest.

La cité pourpre interdite:

La troisième et dernière enceinte d’un pourtour de 1225 m est percée de 7 portes. Ces quartiers étaient strictement réservés à l’usage privé du Roi et de sa famille, ainsi qu’aux nombreuses concubines. La Cité pourpre interdite était presque coupée du monde extérieur.

La Porte principale (Ngo Mon).

C’est un ouvrage monumental à trois étages qui fait 58 m de long, 27 m de larges et 17 m de haut. La Porte du midi est percée de 5 passages: le passage principal était réservé aux rois, les passages contigus, de chaque côté, aux mandarins, et les 2 autres, à droite et à gauche, aux domestiques. La Porte est surmontée d’un pavillon appelé “ Lau Ngu Phung (Pavillon des Cinq Phénix) où l’Empereur apparaissait lors des grandes occasions, notamment pour la publication des noms des lauréats aux concours nationaux et aux concours suprêmes avant qu’on les affiche au Phu Van Lau (Pavillon des Edits). Pendant toute la dynastie des Nguyên, cette porte n’était ouverte que lorsque l’Empereur l’empruntait ou recevait les ambassadeurs.

Le Palais de la Suprême Harmonie (Dien Thai Hoa)

Ce palais a été construit en 1805 à la mode des palais et tombeaux de Huê du XIXè siècle. Il couvre environ 1.300 m2 et comporte deux bâtiments reliés ensemble: le palais antérieur et le palais principal (aussi appelé grande salle du trône). Le palais de la Suprême Harmonie était le centre le plus important de la Citadelle où l’on organisait les grandes cérémonies.

Le temple du culte des rois Nguyên (The Mieu)

C’est l’un des nombreux temples et autels dédiés aux rois Nguyên. Celui-ci a été érigé en 1921, en l’honneur de l’Empereur Gia Long, mais il a été utilisé par la suite pour vénérer ses successeurs.

C’est ici que, lorsqu’un roi décédait, la cour organisait de solennelles funérailles, présidées par son successeur.

Les neuf urnes dynastiques…

Ces urnes ont été fonfues en trois ans, de 1835 à 1937, et ont nécessité plus de 20 tonnes de bronze. Ce sont de remarquables exemples de l’art de la fonderie au XIXè siècle. Chacune de ces urnes ( Dinh) porte un nom : Cao Nhan, Chuong, Anh, Nghi Than, Tuyen, Du, Huyen. La plus grande, Cao Dinh, fait 2,5m de haut et pèse 2.601 kg; la plus petite, Huyen Dinh fait 2,31 m de haut et pèse 1.935 kg.

Chacune symbolise un roi et, toutes ensemble, elles incarnent le pouvoir et la solidité de la dynastie. Elles portent chacune 18 motifs traditionnels : paysages, oiseaux, feuilles et fleurs, activités quotidiennes. On dit que ces urnes constituent une véritable encyclopédie sur le pays et les habitants du Viêt-Nam.

Le Pavillon de la Splendeur (Hien Lam Cac)

Il est construit en bois. Avec ses trois niveaux et ses 25 m de haut, c’est l’édifice le plus élevé de la Cité Impériale. C’est une sorte de monument du souvenir consacré à ceux qui ont aidé les Nguyên à établir leur dynastie.

Les quartiers résidentiels (Cung That).

C’était la résidence du roi et de sa famille .Il est regrettable que ce secteur ait été presque totalement détruit. Il comprenait : la résidence du roi, le palais de la reine, le palais de la reine-mère, et le palais de la gd mère…

La rivière des Parfums:

Aucune visite à Huê serait complète sans une promenade en barque sur la romantique rivière des Parfums. La rivière est ainsi appelée depuis des temps immémoriaux parce qu’elle serpente au milieu de vastes forêts de plantes médicinales avant d’atteindre Huê.

La Pagode de Thien Mu….

Elle se trouve sur la colline de Ha Khe à environ 4 km de Huê.

Datant du début du XVIIè siècle elle est liée à la légende de l’apparition d’une Dame

Céleste vêtue de rouge, d’où son nom en Viêtnamien.

L’arène des tigres (Ho Quyen)…

Dans cette arène étaient organisés des combats entre les tigres et des éléphants pour divertir les rois et les hauts dignitaires. Le dernier combat a eu lieu en 1904, sous le règne de Thanh Thai. Construite en 1830, sous le règne de Minh Mang. Cet ouvrage se trouve à 4 km du centre ville, sur la rive droite de la rivière des Parfums.

Les tombeaux royaux:

Ils sont au nombre de 8. Ces tombeaux étaient considérés comme leur deuxième palais, ou leur palais de l’au-delà.

Le Tombeau de Gia Long:

Il est situé sur la rive gauche de la rivière des Parfums, sur la colline de Thien To, à 16 km du centre ville. Il présente une architecture monumentale mais sobre. Il fut achevé en 1820.

Le tombeau de Minh Mang:

Commencée en 1840, sa construction a été achevée en 1843. A l’intérieur, 30 monuments de différentes tailles sont disposés symétriquement suivant un axe imaginaire. Imposant, le tombeau respire la majesté, mais son architecture reste en parfaite harmonie avec la nature.

Le tombeau de Tu Duc:

Construit en 1864 et 1867, il couvre environ 475 hectares. Egalement appelé tombeau de la modestie. Il est à 8 km de Huê…

Le tombeau de Khai Dinh:

Il a été construit de 1920 à 1931, à 10 km de Huê. Il est comme un château imposant à flanc de montagne. Pour arriver au temple du culte, on doit monter 109 marches. Il rompt également avec le style des autres tombeaux par le choix des matériaux de construction : acier, béton, céramique et porcelaine. Ce tombeau est un chef-d’oeuvre qui marie des styles orientaux et occidentaux.

A voir: les environs de Huê…..

Le mont Ngu Binh….

Le village de Duong No

La source minérale de My An

La plage de Thuan An

La localité de A Luoi

Le parc national de Bach Ma

La plage de Lang Co

Festivals:

Foire du Printemps de Gia Lac…cette tradition a commencé sous le règne de Minh Mang (1820-1840)

Compétitions d’arts martiaux du village de Sinh…

Fête de Cau Ngu à Thai Duong Ha….cette fête a lieu tous les 3 ans….

Course de pirogues, sur la rivière des Parfums . Pour l’invocation des Génies de la pluie et de la pêche.

Moyens de transport:

Les Bus – Gare routière de DOng Ba, près du marché Dong Ba …

Les minibus….Achats des billets à l’hôtel Hung Vuong ou au café “Mandarin “

Location de voiture, de moto.

Les taxis: Phu Xuan ….Gili Taxi…..Mai Linh Taxi…..Thanh Do taxi…

Les vélos taxi

Le bateau: environ 3 $ par personne. Il faut compter 6 h pour une ballade de toute la journée, de 8h à 14h.

L’avion: Aéroport de Phu Bai . La Cie Vietnam Airlines offre des vols quotidiens pour Hanoi et HCMV…Bureaux pour réservation : 7B, rue Nguyên Tri Phuong, à Huê ..
Le train: Gare ferroviaire de Huê…2, rue Bui Tri Xuan..

Restaurants:

Am Phu, 35, rue Nguyên Thai Hoc….-spécialités de Huê..

Banh Beo Ba Cu: 3/177, rue Phan Dinh Phung…

Sorties et loisirs:

Musée de Huê

Musée des beaux-arts royaux

Opéra de Duyet Thi Duong – Citadel de Huê. Troupe d’art traditionel de Huê – 2A, rue Doan Thi Diem – Huê.

Sports:

Centre de sport aquatique, 2, Le Qui Don.

Courts de tennis – 11, rue Lê Loi

Piscine: dans les hôtels Morin, Huong Giang, Thanh Noi..

Achats:

Boutique d’art artisanat Boi Tran ( Hôtel Saigon-Morin )

+ une dizaine de boutiques en ville….

Marchés:

Dong Ba, rue Tran Hung Dao..

An Cuu, au bout de la rue Hung Vuong

Ben Ngu, rue Phan Boi Chau….

Tay Loc, Nguyên Trai – Huê.

Postes et télécommunications : 8, rue Hoang Hoa Tham, – Huê..

Banques: Agribank, Incombank, Vietcombank…

Services Médicaux:

Hôpital Central à Huê -16, rue Le Loi

Hôpital de la ville de Huê – 40, rue Kim Long