Voyage Sur Mesure
Notre Correspondant en France
Découverte du Nord du Vietnam

Une étape pour résoudre toutes vos questions concernant le voyage au Vietnam ou obtenir un itinéraire personnel et une offre spéciale pour une expérience inoubliable au Vietnam!

Prénom et nom

Votre email

Votre question ou votre projet de voyage

Les circuits les plus visités

Hô Hoàn Kiêm, une ruelle riche en cuisine de rue

La ruelle Hô Hoàn Kiêm est certes la plus courte des artères de Hanoi mais elle peut se targuer de sa riche gastronomie symbolisée par ses nombreux petits restos de rue. Sa spécialité: le nôm bo khô.

Hô Hoàn Kiêm, une ruelle riche en cuisine de rue

À Hanoi, trouver une ruelle ne mesurant que 100 mètres de long est chose aisée. Nguyên Xi, Nguyên Trung Man, Dông Mac, Cho Gao, pour ne citer que celles là, figurent sur la liste non exhaustive des artères très courtes. Mais parmi les petites, il y a la plus petite, Hô Hoàn Kiêm (52 mètres de long) située près du lac homonyme. Au croisement des rues Câu Gô et Dinh Tiên Hoàng, cette ruelle, autrefois baptisée Hàng Chè ou Philharmonique durant la colonisation française, porte son actuelle appellation depuis 1945.

Sa situation idéale à cheval entre le lac Hoàn Kiêm et le vieux quartier lui permet d’attirer un grand nombre de jeunes Vietnamiens et touristes étrangers qui peuvent s’y rendent à tout moment de la journée comme de la nuit.

Spécialités à déguster

Sa modestie n’empêche pas la ruelle Hô Hoàn Kiêm d’offrir ce qui constitue toute sa richesse : la cuisine de rue, très appréciée des jeunes. Dans ces gargotes, pas besoin de luxe ou de confort, une petite table, et des tabourets en plastique suffisent pour manger à son aise. Le plat à déguster pour la modique somme de 35.000 dôngs est le nôm bo khô (salade de légumes hachés à la viande de bœuf séché, assaisonné de papaye verte râpée). Certains préfèrent le prendre avec des herbes odoriférantes servant de condiments, des graines de cacahuètes torréfiées ou avec des lamelles de viande de porc ou du gésier de poulet.

En plus des ingrédients qui le rendent délicieux, le nôm bo khô est servi avec une sauce de saumure aigre-douce. Toujours dans cette ruelle, on peut également gouter au nem cuôn, une variante du nôm bo khô. Les ingrédients sont les mêmes à la seule différence qu’ils ne sont pas directement mis dans l’assiette mais emballés dans un vermicelle de riz avant d’être servi avec la sauce.

(Source: CVN)